LES COLLECTIFS UNIS

ICONE DU SITE
ICONE DU SITE

Niko de retour
de sa marche
"En route pour l'Elysée"

Hérault 34

LOGO VIERGE (1)

Mission Flash…Toujours suspendus!

Rétrospective
Niko "En route pour l'Elysée

Une marche pour les professionnels invisibilisés

Parti à pieds depuis le 5 août, date tristement anniversaire (de la loi du 5 Ade Montpellier, Niko a traversé la France (700 km) pour rejoindre Paris afin d’interpeler les politiques et la population sur le sort réservé aux travailleurs suspendus sans salaire suite à la loi du 5 août 2021.
Père de 4 enfants, il lui était impossible de rester inactif face à cette situation qui dure depuis près d’un an, il décide de partir pour l’Élysée même s’il pense qu’il n’y sera pas reçu : « L’important c’est la quête, c’est pas le résultat ».
Son objectif : poser des questions aux gens sur ce qu’il se passe depuis 2 ans, questionner les notions délibéré, désolidarisé. Sa colère passée depuis longtemps, il lutte aujourd’hui pour cette liberté et l’entraide indispensable face aux violences gouvernementales des fauteuils en velours que tout le monde subit.
Ses villes d’arrêt pour dormir ont été :
– Alès,
– Génolhac,
– Langogne,
– Polignac,
– La Chaise-Dieu,
– Cunlhat,
– Thiers,
– Vichy,
– Moulins,
– Le Veurdre,
– Nevers,
– Saint Satur,
– Briare,
– Montargis,
– Nemours,
– Fontainebleau,
– Corbeil et …
Arrivée mercredi, PRESQUE devant l’Élysée mais empêché par la police d’aller plus loin et gardé 1h30 au poste.
Pour les autres villes, Niko est majoritairement arrivé devant les hôpitaux.
Son courage et sa détermination portent ceux des collectifs unis pour la liberté de choix, de penser, d’agir.
Son périple rendu difficile par les conditions météo d’un été caniculaire lui a permis de rencontrer de nombreuses personnes qui soutiennent son action, d’autres ont pu comprendre ce qu’est la réalité d’une privation de travail sans salaire, sans droits, ostracisés pour avoir refuser la soumission à une injonction gouvernementale dont le fondement scientifique est aujourd’hui remis en cause.

Merci Niko pour ta ténacité.

 

Tenez-vous informé de nos publications

inscrivez-vous à notre newsletter

Votre inscription est enregistrée Oups! un problème est survenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.