LES COLLECTIFS UNIS

ICONE DU SITE
ICONE DU SITE

Témoignage
d'une aide
médico-psychologique

Lot 17

Mission Flash…Toujours suspendus!

Aide médico-psychologique
Lot 17

Série témoignage 68

Suite à la conférence de presse du 11 juillet.

Je m’appelle Alexandra, j’étais aide Médico-psychologique depuis 26 ans et testée négative depuis le début de la pandémie car je m’isole, je fais attention, je prends mes précautions et surtout, je prends mes responsabilités. 

En amont je voudrais dire déjà que je dénonce depuis toutes ces années la maltraitance souvent dûe au manque évident d’effectif et de personnel formé à ce métier, surtout dans les EHPAD, maisons de etraite, sans compter la fermeture de lits de réa qui a été multiplié par 2 aujourd’hui, le manque de médecins et de spécialistes sur notre territoire… 

Nous savons tous que le Covid était en France depuis l’automne 2019 et aucune mesure sensée n’a été prise par les gouvernements depuis ce moment là, puisque : 

– Pas de masque sur le territoire, le manque de matériel et de personnel alors que des concerts et spectacles continuaient d’être organisés !!!

 Nous avons tous passé Noël en famille, fêté l’année 2020 et continué à vivre comme si de rien n’était, jusqu’en mars 2020 où l’heure du 1er confinement est arrivée. 

-Toujours pas de fermeture des frontières, les étrangers peuvent entrer et sortir comme ils veulent depuis le début de la pandémie ! Mais nous, on nous contraint depuis 2 ans… 

-On nous confine pour nous dé-confiner et re-confiner, on porte le masque puis on le porte plus etc etc…

J’ai donc connu la 1ère vague du Covid de février à mai 2020 ou je travaillais dans une EHPAD avec 40 résidents.

Alors oui, tous nos patients ont attrapé le Covid, mais nos patients décédés dans les EHPAD ne sont pas morts du Covid ! Sur 40 résidents (dont des résidents de 96 ans), seulement 2 sont décédés du syndrome de glissement. C’est à dire que malgré toute notre bonne volonté, derrière nos camouflages, les résidents étaient cloisonnés dans leur chambre entre 4 murs, isolés et sans contact avec leur famille, ils ne mangeaient plus et se sont laissés mourir.

Et cela a été le cas pour la 2ème, la 3ème, la 4 ème vague invisible et maintenant la 5 ème…

J’insiste sur le fait que l’isolement tue.

Puis la suite d’informations et d’incohérences…

On apprend que le vaccin tue aussi: Environ plus de 26 000 décès en Europe en Juillet 2021,

sans compter les millions d’effets indésirables ( Myocardites, stérilité, cancers…).

Au moment où la moitié de la population Française est vaccinée, le 5 août 2021, M. Véran et ses services commencent à s’inquiéter de l’efficacité réelle des vaccins, et une grande enquête est lancée partout en France pour mesurer l’ampleur des  »échecs vaccinaux », et particulièrement des échecs graves, débouchant sur le décès des patients vaccinés, mais contaminés par le Covid.

Où sont les vrais résultats ?

Oui certaines personnes fragiles dans les hôpitaux (âgées, obèses et /ou immunodéprimées, souffrant de maladies chroniques, cancer) sont décédées, mais dû aux complications liées au Covid 19.

Et c’est seulement ces personnes là qu’il fallait vacciner ! Non pas les enfants et les personnes en bonne santé qui ont un bon système immunitaire !!!

Une décharge avait été mise en place au début de la vaccination où il était bien spécifié que l’infection du Covid restait totalement bénigne, notamment chez les enfants, les jeunes et personnes de moins de 60 ans en bonne santé.

Le taux de mortalité n’étant que 0,04%, selon les statistiques officielles.

Une pandémie dure 3 ans, il suffit juste de se protéger des postillons et se laver les mains au savon le plus souvent possible.

Alors pourquoi vouloir TOUS NOUS vacciner ???

Il était dûment écrit sur la décharge, avant l’injection qui est toujours de nature expérimentale, que le gouvernement et les autorités sanitaires rejetaient toute responsabilité, la vaccination étant assimilée à un acte volontaire, non obligatoire, pour lequel le patient assume toujours l’entière responsabilité.

En cas de dommages corporels graves, d’invalidité ou de décès, le patient ne peut pas forcément prétendre à une indemnité, ni de son assurance médicale, ni de son assurance vie ! Après ça été plus simple, il n’y a plus de décharge à signer.

Comme ça, si il vous arrive quoi que ce soit, on l’a tous dans le baba !

Pourquoi la prise de sang afin de connaître votre taux d’anticorps n’a pas été faite systématiquement avant l’injection, afin de savoir si vous deviez vous faire injecter une dose ou 2 doses, ou si vous aviez déjà eu le Covid ?

Que fait-on du Serment d’Hippocrate et du code de Nuremberg ?

Maintenant c’est quand nous arrivons à nous en sortir (entre février et juin 2021) que de nouveaux variants (plus contagieux mais moins graves, car ce ne sont que les symptômes d’un rhume) arrivent et que le gouvernementré envoie les gens en vacances et ouvre les discothèques le 1er juillet 2021 ???

Puis obliger le personnel soignant, hier héros aujourd’huistigmatisé, à se faire injecter un produit qui :

-n’est toujours qu’en phase de test et ne sera  »homologué » selon les sources des laboratoires dans le monde qu’en 2022 voir 2023.

-Une injection qui contient un nombre considérable de produits, SRAS, Aluminium, protéine animale, des métaux lourds, du graphène, etc… et qui va forcément détruire notre système immunitaire !!!

Ce que les gouvernements veulent faire ? Nous faire peur et ils y arrivent.

A-t-on parlé des suicides et des problèmes psychologiques qu’ont rencontrés les gens et surtout nos enfants ?!?! Non

Avez-vous entendu parlé du scandale des pots de vins de Big Pharma en Australie ou 6 fonctionnaires et le Premier ministre ont été corrompus ? Non

On suspend des soignants en pleine pandémie et on recrute des vigiles pour contrôler votre Pass.

Les députés et détenus sont-ils vaccinés ? Non

Le secret médical est bafoué, les témoignages de personnes travaillant aux pompes funèbres sont alarmants, ainsi que des parents qui ont perdu leur enfants après l’injection… La vérité est censurée.

Ma situation ?

Au bout de 26 ans de carrière et de bons et loyaux services, je suis suspendue sans salaire au 15 Septembre ( alors que je suis en congés) parce que je ne me suis pas fait inoculer ce produit.

Je suis condamnée à être exclue ou à décéder (au mieux à avoir des complications graves de toutes sortes demain ou après demain), et on mettra ça sur le dos du Covid, comme de nombreux cas. A être traitée de paria, d’irresponsable, voir de complotiste.

J’ai fait des crises d’angoisse et des cauchemars, j’ai eu du mal à réaliser ma situation.

J’ai proposé à ma direction de reprendre mon travail le 22 Septembre comme prévu avec un test négatif et ce depuis le 7 Août, réponse négative.

En sachant que mes collègues injectées une 1ère dose étaient censées aussi le faire, et que même en étant « vacciné » on peut contracter le virus et le transmettre.

J’ai demandé au directeur de me donner l’autorisation de travailler ailleurs, sans lui faire de concurrence afin que je puisse subvenir à mes besoins ( manger, payer mon crédit immobilier et les factures ), réponse négative.

Je lui ai aussi demandé de respecter la loi LE PORS (d’après l’article 30 de la loi 83-634 du 13 Juillet 1983), obligeant mon employeur à continuer à verser le salaire à une personne suspendue, aucune réponse.

Aucun retour d’avocats, Inspection du travail ou Prud’hommes.

Ni aucune aide en étant titulaire et faisant toujours partie de la fonction publique hospitalière.

Ayant un CAP agricole de Jardinier Paysagiste depuis 2018, j’ai donc demandé une disponibilité de 1 an afin de pouvoir travailler et subvenir à mes besoins (Payer mon crédit maison, payer les factures, manger).

Ma France, je l’ai perdue. Un pays de droits fondamentaux ou mes grands-parents se sont battus durant la 1ère et la 2 ème guerre mondiale (et je ne tiens pas à déconstruire mon histoire). Un pays fondé sur la liberté et la libre expression ? Où sont la liberté, l’égalité, la fraternité et surtout la justice ?

 

On nous ment, on nous manipule, on nous tue depuis des années avec les pesticides et autres, aujourd’hui on nous asphyxie derrière le masque, on nous musèle, on restreins nos libertés, on nous isole !! Pour mieux nous diviser avec le pass sanitaire et mieux nous surveiller pour mieux nous contrôler.

Maintenant, ils veulent nous faire croire qu’il n’y a que les gens biens qui sont vaccinés, les autres sont des parias, des irresponsables et complotistes !

Y aura-t-il une justice pour toutes les personnes décédées du Covid et du vaccin, cause à l’ingérence des gouvernements ???

Ou sont les résultats de l’enquête concernant la fabrication de ce coronavirus ???

 

QUI N’A PAS PRIS SES RESPONSABILITES ???

 

Tenez-vous informé de nos publications

inscrivez-vous à notre newsletter

Votre inscription est enregistrée Oups! un problème est survenu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.